Tag Archives: Cras

Transformation et nouvelle image de marque sans renier ses racines

DSC_3449
Lees het gehele artikel

Changer son image de marque n’est pas quelque chose que l’on fait à la légère. Selon la bible du marketing, on ne peut le faire que si l’on a vraiment quelque chose de nouveau à dire. Kenneth Tallir, responsable du marketing omnicanal chez Cras, explique pourquoi l’entreprise familiale opte aujourd’hui, avec 144 ans au compteur, pour un nouveau look.

Service de sciage local dans chaque filiale.

« C’est le moment pour nous d’envoyer un message renouvelé et soigné », affirme-t-il. « D’une part, parce que l’entreprise a beaucoup changé ces 5 dernières années et, d’autre part, parce que nous avons des projets de croissance ambitieux. Cras 2.0 veut pouvoir répondre mieux que quiconque aux besoins de ses clients professionnels. »

Le nouveau concept de magasin est entièrement orienté vers le professionnel.

Pas seulement du bois

On constate immédiatement que le nom Cras remplace l’ancien Cras Woodshops.  « Tous comme chez nos clients, nos activités vont au-delà du simple bois. Les produits en bois sont nos racines et constituent toujours une part importante de notre offre. Cependant, nous ne voulons pas être associés au bois uniquement. Chez Cras, 7 Category managers comparent les besoins de nos clients à notre gamme de produits et suivent de près leur catégorie de produits. Nous voulons ainsi arriver à une gamme de produits, de marques et de collections qui se rapproche le plus possible des besoins du professionnel.  

Outre le bois, nous proposons donc également de nombreux autres matériaux tels que le solid surface, le HPL, le composite, les plaques de plâtre, l’isolation etc. La disponibilité, la durabilité et la qualité sont primordiales. Après tout, nos clients méritent des produits sans soucis. »

Nouvel habillage pour les camions Cras.

Services supplémentaires

« Ce n’est là qu’un des nombreux projets de transformation des deux dernières années au sein de notre entreprise », poursuit Kenneth Tallir. « Grâce à une numérisation poussée, nous sommes près d’offrir une plateforme client en ligne à nos clients professionnels. Cela leur donnera accès à tout moment à notre base de données de produits et de connaissances, entre autres. Nous serons ainsi disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Nous allons aussi rendre la collecte de commandes plus efficace pour nos clients. Dans certains de nos shops, le client peut aussi déjà retirer son colis après les heures d’ouverture à nos sas de nuit Cras. Ces shops disposeront d’ailleurs d’un comptoir ‘fast flow’, où la collecte de produits commandés à l’avance pourra être traitée hyper rapidement. ‘Time is money’, surtout pour un professionnel. »

« Si rien ne presse, mais que le client a plutôt besoin d’informations supplémentaires pour son prochain projet, un shop Cras est également le bon endroit pour lui », poursuit avec détermination le responsable omnicanal. « À Ostende, nous construisons le premier shop d’une nouvelle génération qui se concentre précisément sur cet aspect. Dans l’espace pro de nos shops, nous prévoyons un large éventail d’échantillons, de modèles et d’outils qui permettront à nos clients de découvrir toutes les possibilités de notre gamme. Via un lecteur de code QR, vous pourrez également lire sur de grands écrans toutes les informations techniques concernant les produits. Des échantillons pourront bientôt être commandés via un outil en ligne et livrés directement par colis postal ou par l’intermédiaire de quelqu’un de notre équipe de vente. Dans l’espace pratique ‘shop-in-shop’, l’artisan découvre des accessoires et des produits connexes qu’il peut utiliser au quotidien. Il souhaite faire scier une planche sur place ? Aucun problème. Et entre-temps, il peut recharger son téléphone et déguster un bon café. Pendant qu’il attend, le visiteur est informé sur les nouveaux produits, promotions, formations ou autres messages utiles par le biais d’écrans. Comme vous pouvez le constater, nous mettons tout en œuvre pour que le passage dans notre shop soit un moment utile et agréable dans la journée de travail de notre client. »

Le logo est symbool pour : coque extérieure uniforme, – le coeur en bois – une somme de plusieurs parties – la réunion: Nous réunions les professionnels, les entrepreneurs, les clients autour de nos produits et services.

Se rapprocher du client

« Aujourd’hui, Cras compte 17 implantations, réparties dans tout le pays… Une étude récente nous apprend qu’il existe encore un potentiel considérable sur le marché pour notre concept Cras. Passons sous silence (pour le moment) le nombre de Cras shops qui vont venir s’ajouter, mais sachez que nous restons fort ambitieux à cet égard. Ils seront d’ailleurs tous aménagés selon le nouveau design, qui sera présenté pour la première fois à Ostende, aux alentours des congés du bâtiment. Nous vous invitons à venir y jeter un coup d’œil.

Attention : nos shops ne sont pas le seul moyen de nous rapprocher du client professionnel. Bientôt, nous nous connecterons également via WhatsApp, Facebook Messenger et divers autres canaux numériques. Nos séances d’information et nos formations s’inscrivent aussi dans ce cadre… Nous optons donc résolument pour une approche omnicanale. »

Kenneth Tallir : « Nous utilisons les canaux physiques et numériques pour atteindre le client. »

Pionnier de la durabilité dans sa branche

Cras ne reste évidemment pas les bras croisés face aux défis écologiques : CO2, économie locale, circularité, etc. « Ce mois-ci, les premières bornes de recharge pour véhicules électriques ont été installées à notre siège de Waregem et dans notre nouveau site à Ostende », explique Kenneth Tallir. « Grâce à des investissements verts antérieurs, nous disposons aujourd’hui de pas moins de 160 000 m² de panneaux solaires, qui produisent beaucoup d’énergie verte.

Avec cette électricité verte, nous pouvons désormais modifier thermiquement le bois. En traitant les essences de bois européennes locales de cette manière, elles deviennent nettement plus durables et peuvent donc être utilisées pour un plus grand nombre d’applications. Nous pouvons actuellement proposer le frêne, le peuplier et l’épicéa en bardage mural. Jusqu’il y a peu, cela se faisait surtout pour les espèces de bois tropicales, comme l’Ayous très convoité.

Notre offre est donc plus large et nous constatons que l’utilisation des essences de bois locales augmente. Le résultat positif est que moins de bois doit être expédié de l’autre côté du monde… et cela permet de réduire fortement les émissions de CO2. Au sein du groupe, nous avons cartographié précisément nos émissions de CO2 et nous souhaitons les réduire de 55% d’ici à 2030, par analogie avec le Green Deal européen. Un plan d’actions concret et transparent est en cours d’élaboration car Cras veut rester le pionnier de la durabilité dans sa branche. »

Au vu de toutes ces évolutions, on comprend mieux pourquoi Cras a adopté une nouvelle image de marque épurée.  « La bannière correspond de nouveau à ce que nous faisons et nous voilà prêts à franchir une nouvelle étape de notre passionnant parcours », conclut Kenneth Tallir.