Tag Archives: Ligne Bois

Privilégier du bois local issu de circuits courts

Aurore-Leblanc-7
Lees het gehele artikel

Ligne Bois est un organisme d’information, de promotion et d’animation au sein de la filière bois wallonne, qui a pour mission de valoriser l’usage du bois dans la construction. Nous sommes également un groupement professionnel qui recense à ce jour plus d’une centaine de membres (ateliers d’architecture, bureaux d’études, entreprises de construction, fabricants, menuisiers, …). 

L’une de nos missions récentes, encouragée par les pouvoirs publics, vise à sensibiliser les professionnels et le grand public à l’usage des essences de bois locales, essentiellement feuillues, dont les propriétés peuvent très souvent se substituer à d’autres espèces ayant une origine parfois très lointaine. 

Le slogan « Consommez local » est aujourd’hui une tendance lourde. Ça a commencé avec l’alimentation et ça touche désormais le bois. Toutefois, force est de constater que l’usage d’essences régionales à destination de la construction reste encore largement méconnu des prescripteurs et de nombreux professionnels. C’est ce qui est clairement ressorti d’une enquête réalisée dans le cadre du projet Interreg ProfilWood, qui avait pour objet la valorisation des essences locales et auquel Ligne Bois était partie prenante. Pourtant des essences locales comme le chêne, le hêtre, le peuplier, l’aulne, le châtaignier, le merisier, le frêne, entre autres, trouvent parfaitement leur place dans la construction : en menuiserie intérieure, lambris, bardage, parquets, escaliers…

De nouveaux débouchés

Les résineux wallons, très majoritairement utilisés dans le secteur de la construction, étant surexploités, il semble d’autant plus urgent de valoriser les feuillus régionaux (quant à eux largement sous-valorisés en Wallonie) en redéveloppant de nouveaux débouchés. L’un de ces débouchés pourrait être l’emploi de feuillus en menuiserie extérieure. Le développement de solutions techniques comme le Bois modifié Thermiquement (BMT), permettant d’améliorer leur durabilité pour les placer au niveau des meilleurs bois exotiques, ouvre des perspectives extrêmement importantes en termes de marché.  

A cet égard, plusieurs scénarii de développement sont déjà à l’œuvre, tous relatifs au développement de nouveaux produits à base d’essences régionales : emploi du hêtre en structure, production de murs contre cloués en peuplier, utilisation de bois feuillus blancs dans le domaine des menuiseries extérieures, etc.

Des meubles en bois massif loin de « l’armoire normande »

Quant au marché du meuble en bois, encore largement dominé par des produits de grande diffusion, essentiellement réalisés à base de panneaux de particules ou MDF, il constitue un autre débouché intéressant. Il est parfaitement envisageable de redonner ses lettres de noblesse aux meubles en bois massif, pour peu que le design soit adapté aux expressions de l’époque. A cet égard, il semble que le cliché de « l’armoire normande » ai vécu. Et les créateurs de mobilier contemporain en bois massif peuvent désormais compter sur une importante clientèle potentielle attirée par des produits naturels et plus authentiques.